collier de venus et bondage gay

Collier de venus : une position adaptée pour le bondage

Le collier de venus est une position sexuelle tirée du Kamasoutra. Très sensuel, il s’adapte bien au bondage ou autres pratiques masochistes.  Et même si c’est une position typiquement pratiquée par les hétéros, les gays peuvent aussi le faire pour varier un peu les plaisirs.

Le bondage comme préliminaire

Avant de faire un collier de venus, il serait plus excitant d’attacher d’abord son partenaire. D’ailleurs chez les gays, un sexe sans bondage n’est pas du tout torride. Entre mecs, la bite bande plus lorsqu’on torture l’autre tout en l’insultant. Et pour ce faire, vous avez plusieurs options :

  • Premièrement, vous pouvez attacher votre partenaire sur une table. Selon vos préférences, vous pouvez ensuite lui bâillonner la bouche ou utiliser des pinces tétons histoire de le torturer un peu.
  • A part cela, il est également possible mettre votre esclave sexuel sur une chaise et utiliser une écarte cuisse.
  • Et dernièrement, vous avez la possibilité de le faire sur le lit. Parcontre il faut que la personne qui joue le rôle du soumis soit attaché à travers le lit. Et pour mieux l’attacher, il faut se munir de 4 sangles qui tiennent bien et faire en sorte qu’il fasse la position d’une étoile.
sangles pour faire un collier de venus
Exemple de technique de bondage pour faire la position de collier de venus

Défoncer votre partenaire par la suite

Après les préliminaires accompagnés de 15 à 30 minutes de torture, vous pouvez par la suite défoncer votre partenaire. Et ce qui est avantageux avec la position en collier de venus, c’est qu’il favorise bien la pénétration. Mais pour vous permettre de vous procurer le maximum de plaisir, il ne faut pas oublier de mettre les jambes de votre partenaire de baise au niveau de votre épaule. Si vous n’avez pas encore jouit, vous pouvez ensuite enchainer par une position qui s’appelle l’union du scorpion. Pour le faire, il vous suffit tout simplement de vous glisser en dessous de votre partenaire pour la ensuite le pénétrer.

/ !\Ne pas oublier les consignes de sécurité/ !\

Comme le bondage est une pratique très brutale, il ne faut jamais oublier les consignes de sécurité. Dans la mesure du possible donc, tâcher de toujours utiliser des équipements conçus par des professionnels. Et si vous ne savez pas trop manipuler les sangles surtout au niveau du coup, songez à ne pas les utiliser.

A part  le bondage, les positions sexuelles comme le collier de venus et l’union du scorpion sont aussi assez délicates. Si vous pénétrez votre partenaire de manière trop brutale, vous pouvez vous fracturer le pénis, donc faites bien attention.

Laisser un commentaire